Le Marais poitevin est une zone humide d'importance majeure. On y rencontre une mosaïque d'habitats naturels et d'espèces animales et végétales inféodées à ces multiples milieux. Cette richesse écologique et biologique du Marais poitevin a été reconnue dans le cadre de la démarche européenne Natura 2000.

Réunion d'informations sur la Reconversion en Terres Arables

> Réunion d'informations sur la Reconversion en Terres Arables

© PIMP

Pour plus d'informations,
contactez Odile Cardot
au Parc interrégional du Marais poitevin


Natura 2000 est un projet d'envergure (promulgué en 1979) qui s'appuie sur deux directives européennes de protection de l'environnement : la "directive oiseaux" (1979) et la "directive habitats" (1992).

La démarche Natura 2000 a pour objectif de préserver la diversité des espèces animales et végétales dans des territoires remarquables et fragiles. Toutefois, il n'est pas question de faire de ces territoires des sanctuaires dépourvus d'activités humaines.

La démarche Natura 2000 est engagée depuis 2001 dans le Marais poitevin. Le Parc interrégional est l'opérateur local qui œuvre pour le compte de l'Etat français. Suite à une concertation sur l’ensemble du site, un document d’objectifs (DOCOB) décliné en 48 fiches actions a été validé en décembre 2003. De 2004 à 2009, les 48 fiches actions ont été engagées grâce à l’engagement non seulement du Parc interrégional mais aussi de tous les acteurs qui contribuent à la préservation et à l’entretien de la zone humide du Marais poitevin.

Natura 2000 Marais poitevin : concertation, conciliation

Natura 2000 accorde une importance majeure à la concertation locale engagée entre les acteurs du territoire (élus locaux, agriculteurs, chasseurs, pêcheurs, protecteurs de la nature, etc...). C'est un véritable outil de développement territorial s'inscrivant dans une logique de durabilité.

Démarche consensuelle, la mise en œuvre des orientations du DOCOB s'appuie sur des outils contractuels basés sur le volontariat, concernant à la fois les exploitants agricoles (Mesures agri-environnementales - MAE) et les habitants du marais (contrats Natura 2000 hors Surface Agricole Utile).

Les éléments suivants décrivent le chemin parcouru depuis la désignation du site jusqu'aux premières actions opérationnelles engagées sur le territoire.

Passage à loutres - route Marans-Ile-d'Elle

> Passage à loutres - route Marans-Ile-d'Elle

© PIMP

Janvier 2001 : le Syndicat mixte du Parc interrégional du Marais poitevin est désigné par l'Etat en tant qu'opérateur local sur le site Natura 2000. 

Janvier 2001 à décembre 2003 : phase de mise en œuvre de la concertation locale et rédaction du DOCOB : 


 > 48 fiches actions sont déclinées dans ce document de préconisations environnementales, fruit d'une vaste réflexion menée au cours de groupes de travail organisés sur le territoire (agriculture, chasse, pêche, tourisme, populiculture, urbanisme, diagnostic biologique).

 > une cartographie parcellaire du site Natura 2000 a été réalisée par les services du Parc entre 2001 et 2004 : cette cartographie constitue un état des lieux en termes de répartition des habitats et permettra d'évaluer dans le temps l'évolution des milieux naturels recensés.

27 août 2002 : désignation de la Zone de Protection Spéciale (ZPS) du Marais poitevin au titre de la Directive Oiseaux par arrêté ministériel ;

18 décembre 2003 : validation préfectorale du DOCOB ;

23 décembre 2003 : extension de la ZPS sur les vallées de la Guirande, du Mignon et de la Courance, ainsi que sur quelques communes de Vendée et des Deux-Sèvres (en complément de la ZPS du 27 août 2002).

L'un des plus vastes sites Natura 2000 en France

Le site Natura 2000 Marais poitevin occupe une superficie totale de 68 023 hectares sur trois départements (Vendée, Charente-Maritime et Deux-Sèvres), dont 8 918 hectares sur le domaine maritime. Il constitue à ce titre l'un des plus vastes sites Natura 2000 à l'échelle nationale.

Les richesses biologiques

Echasse blanche

> Echasse blanche

© PIMP



55 espèces inscrites à l'annexe I de la Directive Oiseaux (Héron pourpré, Guifette noire, Busard des roseaux, Echasse blanche, etc.)

25 habitats inscrits à l'annexe I de la Directive Habitats, dont 4 sont reconnus d'intérêt prioritaire (dunes grises, forêts alluviales à Aulnes et Frênes, pelouses calcaires et lagune de la Belle Henriette)

59 espèces animales et végétales inscrites à l'annexe II de la Directive Habitats (Loutre d'Europe, Rosalie des Alpes, chauve-souris, Cuivré des marais, etc.)


Une cartographie pour l'ensemble du périmètre

Une cartographie parcellaire a été élaborée sur l'ensemble du site : la BD Natura. Véritable base de données géographiques définie au 1/5000e, elle établit un état initial des habitats naturels du site.

La BD Natura permet de localiser précisément les habitats d'intérêt communautaire. Cette cartographie constitue un outil d'aide à la décision. Grâce à elle, il est possible de cibler les actions et d'assurer au mieux la préservation des habitats remarquables.

Quelles orientations de gestion pour les prochaines années ?

Parcelle restaurée à Saint-Georges-de-Rex

> Parcelle restaurée à Saint-Georges-de-Rex

© PIMP

La phase d'élaboration du DOCOB laisse désormais place à la mise en œuvre opérationnelle des actions. Les orientations définies par les acteurs du territoire reposent sur 4 grands volets regroupant 48 fiches actions :

  • assurer la pérennité des structures constitutives de la richesse écologique du marais (prairies naturelles, etc.) créées par les activités d'élevage et d'entretien du réseau hydraulique,
  • conforter une gestion écologique des habitats et des espèces qualifiés d'intérêt communautaire,
  • valoriser le site comme support pédagogique et touristique,
  • opérer une liaison entre les orientations de gestion et les autres volets du Plan d'actions pour le Marais poitevin.

Natura 2000 Marais poitevin : premières actions, premiers bilans

2004 est la première année de mise en oeuvre du DOCOB Natura 2000 Marais poitevin.

> Réalisation du diagnostic socio-économique des exploitations agricoles du Marais poitevin
Etat des lieux le plus précis possible de l'agriculture sur le Marais (nombre d'exploitations, orientations économiques, "poids" du marais dans les pratiques de l'exploitation, etc.)

Réponses précises quant aux questionnements de la profession agricole notamment sur les moyens financiers et la pertinence des outils agri-environnementaux disponibles afin de répondre aux enjeux économiques et environnementaux de la zone humide Marais poitevin.

> Mise en œuvre des MAE Marais poitevin
Les Mesures agri-environnementales territorialisées (MAET) font suite aux divers outils agri-environnementaux employés sur la zone humide depuis 1991 (OGAF, OLAE, CTE, EAE et CAD).

Elles s'appuient sur des actions phare telles que la gestion des prairies naturelles de marais et la reconversion des terres arables en prairies. Outil basé sur le volontariat, il permet à tout exploitant ayant des parcelles situées sur ce périmètre d'engager un projet cohérent au regard des enjeux de biodiversité et de qualité des eaux, et de son système de production.

Lagune de la Belle Henriette

> Lagune de la Belle Henriette

© PIMP

> Projet LIFE Nature "Conservation des habitats et espèces les plus remarquables" du Marais poitevin
Le Parc interrégional, en partenariat avec les acteurs locaux, a élaboré un projet LIFE Nature en 2003 conjointement à la finalisation du DOCOB.

Validé par la Commission européenne, ce projet s'est engagé pour une durée de 4 ans (2004-2008) et a assuré le financement de nombreuses actions à finalité environnementale et pédagogique, telles que :

  • Gestion éco-pastorale des marais communaux du Marais poitevin,
  • Suivis biologiques d'espèces et habitats patrimoniaux ( Loutre d'Europe, chauve-souris, roselières, Guifette noire),
  • Restauration de prairies et de linéaires de réseau hydraulique,
  • Sensibilisation du public face à la nécessaire conservation de ce patrimoine naturel, etc.

> Contrats Natura 2000 sur les parcelles non agricoles
Les contrats Natura 2000 offrent la possibilité à toute personne propriétaire, mandataire ou ayant-droit d'une parcelle, à engager des actions qui vont dans le sens de la préservation du patrimoine naturel présent au sein de ces sites. Engagé sur la base du volontariat (à l'image des contrats analogues que sont les MAET pour les parcelles agricoles), le contractant (ex : privés, communes, associations, etc.) peut disposer d'une rémunération venant récompenser les efforts entrepris dans les modes de gestion respectueux de l'environnement allant au-delà des "bonnes pratiques".

Ces contrats sont listés dans le DOCOB (gestion environnementale des peupleraies, terrées, mares, pelouses calcaires, etc.) : les cahiers des charges associés à ces contrats ont été finalisés au sein de groupes de travail et ont été validés au Comité de pilotage le 15 septembre 2009.

> Charte Natura 2000 et exonération de la TFNB
La Charte Natura 2000 est une annexe constitutive du document d’objectifs. Elle est proposée aux propriétaires et ayants droits qu’elle engage pour des actions n’entraînant pas de surcoût de gestion.

Tout comme les MAET et les contrats Natura 2000, elle ouvre droit à une exonération de la part communale de la Taxe foncière sur le non bâti. Les formulaires de demande d’exonération sont à retirer auprès des DDT(M) des départements concernés et à déposer avant le 31 décembre de l’année avec les pièces justificatives auprès des services fiscaux.

La validation en groupes de travail et comité de pilotage de la Charte Natura 2000 a eu lieu en 2010.

Natura 2000 : vos correspondants

Parc interrégional du Marais poitevin
Odile CARDOT – chargée d'études Natura 2000
Alain TEXIER – chargé d'études Natura 2000
Tél. 05 49 35 15 20

Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement
Poitou-Charentes
Céline DUPEU - Chargée de mission Natura 2000
Tél. 05 49 50 36 50

Direction Régionale de l'Environnement Pays de la Loire
Françoise Peyre - chargée de mission Natura 2000
Tél. 02 40 99 58 19

Établissement Public du Marais poitevin
Tél. : 02 28 14 01 15