De la bière dans le Marais poitevin...

Avec l'ouverture de la Brasserie du Marais poitevin à Coulon, le 16 décembre 2011, le territoire a désormais "sa" bière artisanale et bio. Ou plutôt "ses" bières, car les brasseurs Claude et Isabelle Thiery projettent d'en fabriquer pas moins de sept différentes, à partir de malt d'orge et de houblon bio issus de filières locales. L'activité a pris place à Coulon, sur le site de l'ancienne laiterie que le Parc transforme progressivement en Pôle de valorisation des produits du Marais...

L'art de bien brasser pour faire mousser un projet...

Les brasseurs Claude et Isabelle Thiery

> Les brasseurs Claude et Isabelle Thiery

© Eric Dougé communication

Les Thiery et la bière, c'est plus de 25 ans d'histoire commune, d'abord dans le Nord et l'Est, puis à Saint-Lyphard, en Brière, où ils auront passé 11 ans, avant de rejoindre le Marais poitevin ! D’où leur surnom de "globe-brasseurs" et leur réputation aussi flatteuse que méritée : en atteste la médaille de bronze pour leur bière ambrée lors du Salon de l’agriculture 2011 à Paris, face à quelques 136 brasseurs nationaux !

Et si l'avenir se lisait aussi bien dans la bière que dans le marc de café ? L'avenir, les brasseurs et le Parc interrégional l'ont imaginé "sur le Marais poitevin", depuis leur rencontre fortuite en 2009 sur un salon : "c'était à Euro Gusto, la Biennale Européenne du Goût et de l'Alimentation à Tours. Le Parc tenait un stand de promotion des races et produits locaux, nous valorisions la filière locale d'orge bio au travers de nos bières artisanales. Le contact s'est noué...", se souvient Claude.

À l'affut de porteurs de projets à même de conforter le Pôle de valorisation des produits du Marais, le Parc propose en effet au couple de venir s'installer à Coulon. "Nos locaux à Saint-Lyphard étaient trop exigus, nous voulions nous recentrer sur notre métier de brasseurs : nous nous sommes laissés tenter par l'aventure poitevine", poursuit Claude. Deux ans plus tard, la Brasserie du Marais poitevin a pris place dans... l'ancienne cuverie à poudre de lait ! Ses locaux vastes et lumineux - entièrement réhabilités, aménagés et loués par le Parc, intègrent accueil-boutique, bureau, cuverie, laboratoire et salle d'embouteillage. La rutilante cuverie arbore ses 10 cuves en cuivre ou inox : à eau froide, à eau chaude, de brassage, d'ébullition et 6 de fermentation...

Voir le reportage de France 3 Poitou-Charentes du lundi 5 décembre

Créer une tradition brassicole artisanale et bio sur le Marais poitevin

Récolte du houblon

> Récolte du houblon

© Brasserie du Marais poitevin

Ni simple relocalisation d'activité, ni estampille artificielle, la Brasserie du Marais poitevin entend créer une tradition brassicole artisanale et bio sur un territoire qui n'en comptait pas ! "Pour l'orge, nous allons travailler avec une filière d'agriculteurs locaux et bio, en cours de constitution. Le Marais poitevin dispose d'une importante ressource de houblon* sauvage : en septembre dernier, nous avons effectué une première récolte de lianes, dont nous avons cueilli les cônes. Cette activité pourrait être dévolue à l'AIPEMP (Association pour l'Insertion par la Protection et l'Entretien du Marais poitevin). À terme, nous envisageons de créer une malterie - le maltage est actuellement effectué en Bretagne - qui pourrait fédérer les petites brasseries artisanales du Sud-Ouest..."
* Introduit par des ingénieurs hollandais, le houblon s'est naturalisé en bords de Sèvre, sur les conches, canaux et fossés d'Irleau, Arçais, Saint-Hilaire-la-Palud, Coulon, La Garette...

Les participants à l'inauguration de la Brasserie ont eu un prometteur avant-goût de la future gamme de bières brassées à partir de malt d'orge et de houblon bio : la blonde, l'ambrée, la blanche et la brune. Deux bières à fermentation haute viendront s'ajouter : l'abbaye blonde et l'abbaye brune. "Nous allons nous rapprocher de l'association de promotion de l'angélique de Niort et du Marais poitevin pour étudier une bière à base de graines ou de tiges macérées."

S'il évoque la nécessaire qualité de l'eau et des produits bio, ou encore la durée de fabrication (plusieurs semaines contre quelques jours dans l'industrie), Claude Thiery n'en dira pas plus sur son savoir-faire et ses secrets de fabrication... Mais son épouse nous rassure : "de toutes façons, il ne fait que la bière qu'il aime lui-même !".

Présentation de la gamme de bières lors de la Fête du Parc 2011

> Présentation de la gamme de bières lors de la Fête du Parc 2011

© Claude Thierry

Vendues en direct à la Brasserie, les bières du Marais poitevin seront également disponibles sur les marchés de terroir, les fêtes locales (dont celle du Parc), les boutiques collectives promouvant les produits locaux, etc. Parfaitement dans l'esprit de promotion des savoir-faire et des produits locaux encouragée par le Parc, la Brasserie organisera en outre des visites pédagogiques assorties de démonstrations de brassage. Le jeu en vaut la chandelle quand on sait que 300 000 touristes visitent Coulon chaque saison estivale...

Brasserie du Marais poitevin
Claude et Isabelle Thiery, brasseurs
2 rue du port de Brouillac - 79510 COULON
Tél. 07 77 95 77 57 - Courriel - Blog : brasseriedumaraispoitevin.over-blog.fr/

Une stratégie payante de pôles économiques structurants

Le travail de sauvegarde identitaire et architecturale de l'ancienne laiterie conduit par le Parc – propriétaire du site depuis 2005 - s'accompagne d'un volet économique important...

Panneau de présentation des aménagements de l'ancienne laiterie de Coulon

> Panneau de présentation des aménagements de l'ancienne laiterie de Coulon

© AACGR

L'ancienne friche industrielle accueille aujourd'hui le CREGENE (Conservatoire des ressources génétiques du Centre-Ouest Atlantique) ainsi que le Pôle de valorisation des produits du Marais comprenant :

  • la boutique-conserverie des Producteurs et gens du Marais poitevin et de la marque Saveurs du Marais, en partenariat avec le Syndicat de pays du Marais poitevin des Deux-Sèvres,
  • la Brasserie du Marais poitevin,
  • en 2012, la biscuiterie-chocolaterie L'Ambassade du Cacao créée par le niortais Tony Suaud,
  • en 2013, une grande boutique collective aménagée dans l’ancien hangar de stockage, l'ancienne boutique libérant alors de l'espace supplémentaire pour l’atelier de transformation,
  • et encore beaucoup d'espace disponible pour accueillir d'autres activités similaires, créant une synergie de promotion des savoir-faire, des filières et des produits locaux.

Pour Michel Simon, maire de Coulon, "c'est désormais un équipement structurant qui fait vivre :

  • une quinzaine de producteurs et un salarié qui utilisent la conserverie depuis sa création en 2006,
  • 3 salariés installés au CREGENE depuis 2009,
  • 2 brasseurs dont l'activité débute,
  • 2 biscuitiers qui prévoient d'embaucher 2 à 3 employés.

Par effet levier, ce Pôle dynamise l'activité économique de l'ensemble du territoire, et rayonne en termes d'image, d'activité touristique, au niveau des hébergements, de la restauration, des commerces...".

En portant cet ambitieux projet, le Parc joue un rôle déterminant dans la valorisation des produits locaux. Il permet de fédérer acteurs publics et privés autour d'objectifs communs de développement économique, basé sur les ressources du territoire et une stratégie de Pôles comprenant en outre :

Contact au Parc
Sandrine Guihéneuf
Responsable du service Aménagement & Développement Économique

Tél. 05 49 35 15 20 – Courriel