Favoriser le retour des espèces fragiles dans le Marais poitevin

Création d'une frayère à brochets sur une parcelle

> Création d'une frayère à brochets sur une parcelle

© PIMP

Le brochet est une espèce très fragile. Ce poisson rencontre actuellement des difficultés pour se reproduire, et des aménagements sont parfois nécessaires.

A ce titre, le Parc du Marais poitevin a été sollicité par l’Association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique "La Coulonnaise" et la municipalité de Coulon, avec la participation de la Fédération de pêche des Deux-Sèvres, afin d’étudier la faisabilité de réaliser une frayère à brochets sur une parcelle de 8480 m2, dont la commune de Coulon est propriétaire.

Assurer les conditions de reproduction des brochets

L’objectif est de reconstituer une prairie inondée qui sera submergée sur une période suffisamment longue, permettant ainsi les conditions particulières nécessaires à la reproduction du brochet : milieux calmes, peu profonds, riches en végétation.

La parcelle est située au cœur du marais mouillé, à 250 m des bords de Sèvre. Elle est isolée par le réseau hydraulique, bordée par la Conche du Château à l’Est et par deux fossés au Nord et au Sud.
Le site se caractérise par une baisse au centre de la parcelle qui ne dispose d’aucune relation avec le système hydraulique.
Les travaux ont donc consisté au rétablissement d'une connexion hydraulique fonctionnelle entre la zone de baisse (frayère) et la conche.

Valorisation de la parcelle

Brochet

> Brochet

© ONEMA

L’aménagement consiste dans un premier temps à restaurer et entretenir les fossés Nord et Sud par curages, à désencombrer les embâcles et à récolter les peupliers matures en attendant la mise en place d'un alignement de Frênes têtard.

Ensuite, un décapage en surface de la parcelle doit permettre de créer une zone de niveau plus bas qui constitue la zone de frayère.

La formation végétale actuelle sera conservée, constituée d’une prairie dense de roseaux et de hautes plantes herbacées de zone alluviale sur sol frais, plutôt humide ; elle se caractérise par la présence d'une biodiversité remarquable.
Ce milieu, naturellement colonisé par les ligneux, tend à évoluer vers un boisement humide à défaut d’entretien. Une réflexion sera donc engagée sur ce site afin de définir le mode de gestion à mettre en place pour conserver son état après restauration.

Cet aménagement doit donc bénéficier au brochet mais également à de nombreuses autres espèces animales et végétales.