• fr
    • en
Découverte Faune et Flore

J’ai visité la Réserve Michel Brosselin à Saint Denis du Payré !

J’ai visité la Réserve Michel Brosselin à Saint Denis du Payré !

Accueil > Le Blog > J’ai visité la Réserve Michel Brosselin à Saint Denis du Payré !

07 septembre 2021

Au cœur des marais, la symphonie de fond, l’orchestre grandeur nature où les musiciens sont les oiseaux s’impose à nous. Le ton est donné, ici nous sommes dans leur royaume. On comprend pourquoi les férus d’ornithologie apprécient ce coin de France, la première zone humide de la façade Atlantique.

La réserve naturelle nationale Michel Brosselin, lieu de rencontre des oiseaux

Le Parc naturel régional du Marais poitevin compte de nombreuses réserves ornithologiques ouvertes au public. La réserve naturelle nationale Michel Brosselin à Saint-Denis-du-Payré, avec ses 207 hectares, fait partie de ces lieux qui nous facilitent l’observation, tout en respectant le milieu naturel et la tranquillité des oiseaux. L’observatoire se trouve face à une large zone d’eau qui fait le bonheur des limicoles, canards, etc. Chaque année, à l’automne et au printemps, les oiseaux migrateurs font leur long voyage. La réserve est un lieu d’accueil pour les oiseaux hivernants (comme la Grue cendrée) et oiseaux estivants (la Sarcelle d’été) mais également pour les oiseaux de passage (la Spatule blanche).

Une aigrette Garzette, un Tadorne de Belon, un goéland : quelques espèces observées à la réserve.

Une aigrette Garzette, un Tadorne de Belon, un goéland : quelques espèces observées à la réserve.

Un guide nature pour nous accompagner dans la découverte des oiseaux

Léa la guide nature de la réserve.

Léa la guide nature de la réserve.

La réserve est accessible aux visiteurs uniquement sur réservation et en visite accompagnée. Ce matin-là, le ciel bas et très nuageux, je me demande si les oiseaux seront bien au rendez-vous. Après un petit jeu lancé par Léa, la guide nature : « si vous étiez un oiseau, lequel seriez-vous… ? », nous la suivons et traversons la réserve. Le site a été aménagé de manière à canaliser complètement le passage des visiteurs curieux et ne pas être visible afin de ne pas déranger la faune.

Une fois dans l’observatoire, chacun est en autonomie et Léa est présente pour répondre à nos questions, nous mettre des défis, nous donner des astuces pour identifier quelques espèces. Pour nous aider dans l’identification, des visuels avec les oiseaux qu’on retrouve habituellement sur la réserve sont illustrés sur nos pupitres. C’est la première fois que j’observe autant d’oiseaux mais également que j’arrive à les reconnaitre, leur donner un nom ! J’ai pu observer une Cigogne blanche, une Avocette élégante avec son bec long et courbé vers le haut, la spatule blanche, reconnaissable également à son bec bien nommé, des Barges à queue noire, des Aigrettes garzette, avec leurs « mèches » de plumes, une Echasse blanche, un Goéland et même des canards, comme le Tadorne de Belon et ses couleurs reconnaissables. J’ai très envie de commencer une liste et revenir à l’automne pour pouvoir découvrir aussi les oiseaux hivernants de passage sur la mare.

Un papa et son garçon en pleine séance d'observation des oiseaux.

Un papa et son garçon en pleine séance d’observation des oiseaux.

Une réserve, c’est aussi un laboratoire grandeur nature. Comptages, inventaires, suivis naturalistes et suivi de nidification sont mis en place pour évaluer les l’efficacité des actions. Lorsqu’on pénètre sur le site, un troupeau de vaches nous observe. Dans ce laboratoire, ils expérimentent aussi l’équilibre entre préservation de la biodiversité et maintien d’une activité agricole d’élevage extensif sur les prairies de la réserve.

Le saviez-vous ? Cette réserve porte le nom de son fondateur, Michel Brosselin, militant écologiste dans les années 60-70. C’était un leader du mouvement de la protection de la nature en France. Ce nom symbolique donne le ton, ici la nature et plus particulièrement les oiseaux sont chez eux, dans leur havre de paix préservé.

Et vous, si vous étiez un oiseau, lequel seriez-vous ?

Aller plus loin :

www.reservenaturelle-saintdenisdupayre.fr

Pour découvrir les autres sites d’observation et les principales espèces d’oiseaux du Marais poitevin

 

Nos derniers articles

Cartes et circuits

Découvrir le marais secret en kayak

18 novembre 2021

En plein cœur du Parc naturel régional du Marais poitevin, depuis la base nautique du Lidon, à la tombée de la journée, j’enfile des vieilles baskets et un gilet de sauvetage. Julien, notre guide, nous fait un petit briefing : « en kayak, bien naviguer, c’est avant tout bien tenir sa pagaie et maitriser la rotation du […]

Continuer la lecture

Découverte

Flâner dans la Petite Cité de Caractère de Nieul sur l’Autise

16 novembre 2021

Entre plaine et marais, Nieul-sur-l’Autise, au sein du Parc naturel régional du Marais poitevin est une Petite Cité de Caractère®, c’est une reconnaissance qui valorise des communes rurales avec des patrimoines remarquables et une histoire riche. J’ai contacté l’Office du tourisme pour être certaine de ne pas passer à côté de ma visite, j’ai noté […]

Continuer la lecture

Découverte

Déambuler sur le sentier « Marmande » à Mareuil-sur-Lay-Dissais

29 octobre 2021

Je lace mes chaussures de randonnée, télécharge mon application IGNrando sur mon téléphone, glisse ma protection de pluie dans mon sac à dos et pars découvrir le sentier « Marmande ». 12,4 km de balade pédestre en mode « slow » pour découvrir sous ses différentes facettes Mareuil-sur-Lay-Dissais, une commune du Parc naturel régional du […]

Continuer la lecture